terre faë

loin sur les mers existe une terre et un havre, accueillant tout être féerique en quête d'absolu et de merveilleux…
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 JRR Tolkien - Altariello Nainië Lóriendessë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eärlindë
Sorcière
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 1476
Localisation : Hautes Terres de Lessien, Royaume des Celtes
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: JRR Tolkien - Altariello Nainië Lóriendessë   Mar 20 Mar - 16:44

Altariello Nainië Lóriendessë "Complainte de Galadriel en Lórien"
(également connu sous le nom de "Namárië")

Namárie "Adieu" est certainement le texte quenya le plus connu. C'est une complainte que chante Galadriel de son bateau sur le Cours d'Argent, alors que Frodon quitte la Lórien avec la Communauté de l'Anneau (Le seigneur des anneaux, livre II, chapitre 8). Tolkien en a laissé une analyse détaillée dans The Road Goes Ever On.

Ai ! laurië lantar lassi súrinen,
yéni únótimë ve rámar aldaron !
Yéni ve lintë yuldar avánier
mi oromardi lissë-miruvóreva
Andúnë pella, Vardo tellumar
nu luini yassen tintilar i eleni
ómaryo airetári-lírinen.

Sí man i yulma nin enquantuva ?

An sí Tintallë Varda Oiolossëo
ve fanyar máryat Elentári ortanë
ar ilyë tier undulávë lumbulë
ar sindanóriello caita mornië
i falmalinnar imbë met, ar hísië
untúpa Calaciryo míri oialë.
Sí vanwa ná, Rómello vanwa, Valimar !

Namárië ! Nai hiruvalyë Valimar !
Nai elyë hiruva ! Namárië !


Ah ! comme l'or tombent les feuilles dans le vent, de longues années innombrables comme les ailes des arbres ! Les longues années ont passé pareilles à de rapides gorgées de l'hydromel sucré dans les hautes salles au-delà de l'Ouest, sous les dômes bleus de Varda, où les étoiles tremblent dans le chant de la voix sainte de la reine.

Qui à présent remplira la coupe pour moi ?

Car désormais l'Enflammeuse, Varda, la Reine des étoiles, a élevé ses deux mains comme des nuages, à partir du mont Toujours-Blanc, et toutes les routes se sont profondément noyées dans la brume ; et venues d'un pays gris les ténèbres s'étendent entre nous sur le vagues écumantes et les brumes recouvrent les joyaux de la Calacirya pour toujours. Perdu désormais, perdu pour ceux de l'Est, est Valimar !

Adieu ! Peut-être trouverez-vous Valimar. C'est peut-être vous qui la trouverez. Adieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hermignonne.bloxode.com
Lothenon *Pethdan*
Elfe Gris (Sinda)
avatar

Nombre de messages : 449
Age : 1432
Localisation : Annúminas, Royaume d'Arnor
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: JRR Tolkien - Altariello Nainië Lóriendessë   Lun 7 Mai - 19:56

Pour un petit cours de prononciation, que demander de mieux que le Maître en personne ? Je ne vous le fais pas dire, c'est le rêve... eh bien, voilà Tolkien en personne récitant le poème ci-dessus, Namárië, avec une habileté inégalable... il parlait toutes ces langues couramment, en plus de toutes les langues gaëlliques, l'anglais, le français, l'allemand, toutes les langues anciennes issues du latin et du grec, qu'il maîtrisait à merveille également, le saxon, le goth, et ainsi de suite... c'est selon moi l'un des Hommes les plus savants de toute l'histoire du Monde...


--> Écouter Namárië <--


... voilà, ceux qui ne connaissaient pas les doux accents de la langue elfique (ici le noble Quenya), peuvent désormais entrevoir un minuscule fragment de cette langue, si souvent abîmée dans le film... mais bon, ce n'est pas évident à apprendre pour quelqu'un qui ne saisit pas le sens de ce qu'il dit !... et puis il faut le reconnaître, le rendu dans le film est tout de même magnifique... Very Happy

_________________
.
Lothenon Estelwing Tinúlach *Pethdan*,
parfois encore un peu *Fëanárdil*
Sindar ar Annúrandír, Ion en Ithil...

*I vael Ithil síla o magol nîn… Faer nórui, cened sael...*
*Estel, Meleth, Gwaedh, an daro thelion*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pethdan.wordpress.com
 
JRR Tolkien - Altariello Nainië Lóriendessë
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecrire comme Tolkien
» J.R.R. TOLKiEN
» Poème de l'Anneau (Tolkien)
» Tolkien, l'anneau de la discorde
» Tolkien en géographie : Villes et territoires urbains dans Le Seigneur des Anneaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
terre faë :: Le Village de Terre Faë :: Le Rocher de Poésie-
Sauter vers: